AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 where is my mind?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: where is my mind?   Dim 17 Jan - 15:40


cassiopée goldnestein
where is neverland?

NOM COMPLETcassiopée, c'est joli, ça pourrait être le nom d'une princesse que l'on raccourcit en Cassie pour ne pas se compliquer la vie, c'est une étoile filante, c'est une étoile qui ne sait plus commet briller. Goldstein, c'est des années de malheur, du malheur dont elle est l'origine, elle est une chose qui a tout détruit sur son passage mais qui veut tout réparer, sans aucun outils à sa disposition. ÂGE vingt-neuf ans, elle est vieille, mais pas vraiment, elle a passé beaucoup de ces années derrière des barreaux et elle ne s'est pas laissée le temps de grandir.  NATIONALITÉ ET ORIGINES ❖ elle est de naissance écossaise, mais elle a des origines britanniques du côté de sa mère, qui vivait à Londres, quand elle faisait partie du monde des vivants, il y a longtemps. DATE DE NAISSANCE ❖ elle née un 17 novembre, tout le monde se tiendrait mieux si ce jour n'était pas venu. OCCUPATIONserveuse dans un restaurant fast-food, ce n'est pas le métier de ses rêves mais elle n'a jamais eu de métiers de rêves, elle veut simplement être quelqu'un de meilleur, améliorer les choses, s'améliorer, prouver qu'elle a peut-être changé et qu'on peut désormais lui faire confiance. STATUT CIVILcélibataire, elle a eu des rêves d'amour, elle a aimé, elle a été détruite et elle voudrait qu'on l'aime de nouveau pour ce qu'elle est mais elle ne fait que vivre quelques sauteries de temps en temps dans la ruelle sombre qui se juxtapose à son lieu de travail, tout en se faisant harceler par son patron dont elle continue de rejeter les avances, même si elle ignore combien de temps ça pourra encore durer. FAMILLE ❖ une mère décédée alors qu'elle était en prison, un père en maison de retraite qu'elle va voir régulièrement, du moins depuis qu'elle a été libéré, un frère qui l'a reniée et qu'elle n'a pas revu depuis des années et une nièce qu'elle voudrait serrer dans ses bras mais qui ignore son existence. ORIENTATION SEXUELLEhétérosexuel, elle aime les hommes, elle aime sentir leurs mains perverses sur son corps déchus. LIEU D'HABITATION ❖ elle habite dans un appartement de taille ridicule, c'est tout ce qu'elle peut avoir, mais elle n'en s'en plaint pas, elle n'a pas le droit d'espérer plus. STATUT FINANCIER ❖ elle est pauvre, elle est au fond du trou, elle n'a même pas eu l'idée de demander des sous à son frère, son emploi de serveuse lui permet de survivre, mais pas vraiment de vivre. Il lui faudrait quelqu'un, un homme pour l'aider, elle n'a fait aucune étude et ne pourra surement rien faire d'autre que serveuse dans un fast-food plus ou moins miteux et elle subit son patron, son patron qui veut quelque chose d'elle, son patron qui la veut - elle - son patron qui pourrait subvenir à ses besoins et subvenir à ses besoins pourrait lui permettre de se rapprocher de sa nièce, elle le croit. AVATAR ❖ keira knightley. GROUPE ❖ healthy spirits.

- Avis sur la situation actuelle -
Des conneries. Ce n'est qu'un ramassis de conneries. Le fantastique, les fantômes, la magie, ça n'existe pas. Les Rowle étaient probablement fous - et Cassie s'y connait en matière de folie mais personne ne devrait s’entraîner aussi facilement dans leur folie. Ils sont morts, se sont suicidés, points. Inutile de créer une histoire de paranormale pour accompagner leur mort. Cassie ne le fera pas, elle a sa propre folie à gérer, sans devoir s'occuper de celle de toute une famille, qui n'existe plus. Le fait est qu'elle ne s'en sent même pas curieuse, elle n'a pas envie de s'approcher de la maison pour savoir si elle est hantée car elle sait qu'elle ne l'est pas. La maison n'est pas l'enfer, un enfer. Ce n'est qu'une vieille baraque effrayante, avec les planches qui grincent. Le mythe autour est devenu réel à cause des habitants de Melrose, chacun racontant les inepties que tous semblent avaler. Cassiopée n'y croit pas. Elle a vu l'enfer, un type d'enfer, quelque chose de réel, de concret, quelque chose qu'elle a détesté et dont on l'a finalement laissée quitter. Les murs d'une prison, les criminels violents l'entourant, les blessures et la peur s’accumulant, ce besoin de s'enfuir tordant son âme. Certes, il y a eu des morts mais des morts, il y en a chaque jour. Il est toujours plus simple d'accuser des fantômes, des choses que l'on ne peut pas voir que d'assumer que chaque être humain meurt et que l'on ne peut rien faire contre. S'écarter d'une vieille maison ne sauvera les proches de personne, ce n'est qu'une attraction pour âmes faibles.
- En savoir plus -
elle est kleptomane, ne riez-pas, ça n'a rien de drôle. Ce n'est pas une simple voleuse, elle ne convoite absolument pas l'objet qu'elle vole. Ce qui lui plait, qui lui a toujours plu, c'est l'action de voler, de prendre ce qu'il ne lui appartient pas, de toucher à l’inaccessible. C'est pathologique, elle n'est pas responsable et a beaucoup de mal à lutter contre, elle n'y est jamais parvenue ~ elle ne se sépare jamais de nounours, il est toujours dans un vestiaire ou un sac mais il est toujours près d'elle. Nounours, c'est un ours en peluche qu'elle a volé à l'âge de six ans, son premier acte en tant que kleptomane et dont elle ne s'est jamais séparée ~ jeune, elle voyait un psychiatre pour arranger son trouble mais elle n'a jamais eu l'impression qu'il ait servi à grand chose. Son père dit qu'il l'a un peu aidé, que les choses allaient mieux mais Cassie croit qu'il s'agit de ce qu'il veut penser, pas de la réalité ~ son père est en maison de retraite. Dès qu'elle a pu sortir de prison, elle est allée le voir car elle veut être présente pour toute sa famille qui est tout ce qu'il lui reste ~ son psychiatre d'enfance est allé vers elle quand elle est sortie de prison afin de l'aider à remonter la pente, elle n'est pas certaine que cet homme l'ait déjà aidé, et ait déjà vraiment essayé. Néanmoins, elle n'en sera jamais certaine puisqu'il est mort il y a quelques semaines, à cause des Rowle, à ce qu'il parait ~ adolescente, elle fuguait souvent, fumait beaucoup, fréquentait de sombres personnalités comme des mafieux ~ elle a perdu sa virginité à l'âge de dix-neuf ans, un an avant de commettre le braquage qui lui permit de passer sa vie derrière des barreaux. Elle était très amoureuse de lui, elle n'a jamais estimé être sous son influence, bien au contraire, le braquage était son idée, même s'il est celui qui l'a organisé. Il est sorti de prison trois ans avant elle mais il est mort d'un cancer des poumons un an avant la sortie de Cassie, ce qui lui a brisé le coeur. Elle s'imaginait vivre une vie presque heureuse avec cet homme, une fois qu'ils seraient de nouveau réunis. Un rêve brisé. ~ chez elle, elle a un placard dans lequel est disposé tous les objets qu'elle a volé au cours de sa vie: des bijoux, des tasses, des jouets, des pommes pourrites, des cartes pokémon, il y a de tout, elle ne touche quasiment à aucun de ses objets - sauf nounours - mais les garde afin de ne jamais oublier à quel point elle peut être dingue, c'est un rappel, une punition qu'elle s'inflige à elle-même ~ elle est sortie de prison quelques mois auparavant, après y avoir passée neuf ans de sa vie, elle n'a pas revu son frère depuis près de dix ans, elle ne croit pas qu'il lui pardonnera les années de souffrance qu'elle lui a fait endurer, à lui et à leur famille mais elle est embrasée par le désir de se racheter et de connaitre sa nièce qui n'a plus aucune figure féminine maternelle et voulant changer, elle veut croire qu'elle pourrait le devenir, si Elijah la laisse l'approcher mais, pour l'instant, elle ne sait pas si elle est prête, elle n'a pas osé le revoir depuis sa libération et elle ignore même s'il sait qu'elle est sortie ou s'il peut souhaiter revoir sa petite soeur, après toute la déchéance qu'elle a enclanché ~ plusieurs hommes sont passés sur son corps, sans être un jouet, elle le ressent comme une consolation de l'amour perdu mais ne veut pas laisser son patron l'approcher, elle ignore pourquoi mais il lui fait peur ~ en prison, elle a appris à se défendre et saurait faire mal à qui essaierait la toucher sans son consentement ~ sa kleptomanie est toujours forte et il lui arrive de voler ses clients, avec plus ou moins de discrétion ~ jeune, elle était arrogante et égoïste, son impulsivité lui faisait faire n'importe quoi, elle rêvait de voyager et pouvait disparaître pour revenir trois jours plus tard mais aujourd'hui, elle veut être une femme responsable, elle peut faire preuve de douceur et d'altruisme, elle veut seulement arranger les choses, même si les vieilles habitudes ne l'ont pas quittées et ne la quitteront probablement jamais


le geek derrière l'ordinateur

PSEUDO ET PRENOM ❖ THE @lice, but call me laura, babe. ÂGE ❖dix-neuf ans. COMMENT AS-TU DECOUVERT LE FORUM ? ❖ je crois que je l'ai connu il y a longtemps mais sinon cafe roleplay What a Face  UN PETIT AVIS DESSUS ? ❖ il est beau, il est simple, il va nous faire peur  Arrow  PERSONNAGE ❖ pré-lien. T'AS UN AUTRE TRUC A DIRE ? ❖ elle est sortie de prison pour vous jouer un mauvais tour  hehe


Dernière édition par Cassiopée Goldstein le Lun 18 Jan - 11:01, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: where is my mind?   Dim 17 Jan - 15:40


my hands are cold
my heart is gold


Elle est fière d'elle, la gamine, elle a mené une bonne action pour le bien de tous, ou au moins pour le sien. Elle aime sa vie, elle aime les glaces qu'elle mange dans le parc, elle aime le regard doux de sa mère sur elle - son père n’arrêtera jamais de dire que les deux femmes se ressemblent - elle aime respirer l'air et déployer ses bras à l'image d'un papillon s’envolant, elle aime se faire de nouveaux amis. Elle se dandine, elle galope, elle se marre, elle tourne sur elle-même, il y a du bonheur dans ses yeux d'enfant. Le bonheur. Elle croyait s'y connaitre en bonheur mais elle était peut-être déjà un concentré de malheur. Mais elle ne le voyait pas, elle ne voyait pas que le monde ne ressemblait pas à la perception qu'elle en avait, elle ne voyait pas que son cerveau disjonctait déjà. Elle passe en chantant devant Elijah, il ne la regarde pas, il ne la voit pas, elle ne s'en préoccupe pas, il doit être occupé à des choses de garçon, elle suppose, elle n'en sait rien, elle ne s'en intéresse pas. Cassie, pas pour Cassandre, pas pour casseuse de coeurs, mais pour Cassiopée se pointe devant sa mère, sa génitrice, celle qui a donné de l'air dans ses poumons, celle qu'elle aime plus que tout au monde, plus que son père, parce que c'est un homme et qu'elle préfère la douceur tranquille d'une femme, la gosse. Elle a une voix douce, qui part dans les aigus, presque excitée, c'est ce qu'il passe quand on acquit de nouvelles choses, comme de cadeaux que l'on se fait à soit-même et qu'elle refusera de rendre, d'un air capricieux. Elle aurait du le voir, elle aurait du voir l'interrogation, la suspicion, le trouble dans le regard de sa mère mais c'est une enfant aveugle, une enfant égoïste. « C'est mon nouvel ami, c'est Nounours. » Il est à moi, il est à moi, il est à moi, il est à moi. Elle serre l'ours en peluche contre son coeur, il est à elle, ils ne les sépareront jamais, elle l'a promis à Nounours, elle se l'est promise. Au loin, des cris raisonnent, des pleurs d'enfant se font entendre. D'après ses dires, son ours en peluche aurait mystérieusement disparu. Il s'en est tout simplement allé vers des bras plus aimant, vers des bras qui ne voulaient pas tant d'un ours en peluche mais qui avaient besoin de le prendre à son propriétaire.

Enchaînant une seconde cigarette après avoir terminée la première, elle sent son cul sur la carrosserie dure d'une voiture noire. Elle ne s'y connait pas en voiture mais elle peut assurer qu'elle ne rentrera pas dans celle-là. Ca pourrait être une voiture volée, mais ce n'est pas franchement le problème de cette caisse totalement cabossée et conduite par des dealeurs de drogue. Le vol, ce n'est pas quelque chose de tellement grave. C'est une maladie, presque une maladie du bien, pas du mal, pas totalement. Après tout, si l'on fait le meilleur usage d'un objet que son possesseur d'origine, on devrait pouvoir le voler sans que la loi se mette sur notre chemin. Cassiopée a volé des objets, plus que ce qu'elle n'aurait voulu et pour la plupart, elle n'en fait pas le moindre usage. Une part d'elle a honte, se rend compte que de mauvaises actions sont commises par sa personne et l'autre s'amuse, mais s'amuse tellement, il est si simple de voler les affaires d'un inconnu. Voler est aussi une leçon de prêter plus grande attention à ce qui nous appartient afin qu'aucun malfrat ne nous le prenne. Voler est sa bonne action. Voler est un jeu. Elle les voit, autour d'elle, dans le noir complet, avec leur téléphone. Cassiopée a un téléphone mais la première fois qu'elle l'a amené dans l'une de ses aventures, son téléphone a été pisté par ses parents et la police et elle a été retrouvé au bout de quelques heures. Ils n'ont vraiment rien compris. Elle serre Nounours contre elle, elle le serre à chaque instant de sa vie. Elle le serre contre elle quand elle a peur, quand on lui reproche ce qu'elle est, quand on lui fait le rappel de ses bêtises, quand on lui dit qu'il est mal de disparaître sans prévenir, quand elle se sent seule, quand elle se sent habitée par le besoin de voler, quand elle ne contrôle pas totalement ses gestes du mal mais qu'elle les aime, quand elle comprend qu'elle est anormale. Elle se demande si ses parents la déteste, ils ne veulent pas la comprendre, ils ne veulent pas comprendre ce qu'il se passe dans sa tête, elle-même ne le comprend pas, c'est le vide, incompréhension. Elle a une chaîne métallique dans ma poche, elle appartient à un des mecs de la bande, de cette bande, elle ne fréquente jamais les même personnages mais elle ne fréquente que de passionnants personnages, qui ne seraient probablement pas si ravis de savoir qu'une gamine se permet de les voler sans scrupule, sans remord, sans se demander s'il s'agit d'une action véritablement mauvaise. La chaîne doit valoir de l'argent, probablement, mas elle ne revend jamais ce qu'elle prend, ne le porte jamais sur elle, elle le garde en souvenir  d'un moment de faiblesse, d'un moment où elle ne se comporte pas comme on l'attend. En revanche, elle n'a jamais lâché Nounours. Elle a besoin de lui, même si elle n'est pas seule, elle a besoin de Nounours, elle a besoin de quelqu'un, de quelque chose qui ne signifiera pas sa folie, quelque chose qui la rassurera et la ferait se sentir normale, même si elle n'a pas vu sa famille depuis six jours, même s'ils seront furieux - ou soulagés - de la revoir, même si elle se croit plus forte que le déguisement de criminelle aventurière qu'elle rêve d'endosser.

Elle a mal à la tête. Neuf ans, neuf ans de prison, neuf ans loin de tout, neuf ans loin de sa famille, neuf ans loin de ceux qu'elle aime, neuf ans à pourrir comme une bestiole mourante. Elle a laissé le temps à l'être aimé de la quitter, elle a laissé le temps à sa chère mère de finir dans la tombe, elle a laissé le temps à son frère de la haïr, putain. Machine destructrice. Elle ne s'aime pas, elle s'aimait beaucoup mais elle ne s'aime plus. Elle se dégoutte, elle se répugne comme d'un insecte dont il faudrait se débarrasser au plus vite car il ne peut rien amener de bon. Quelle conne. Mais quelle pauvre conne. Elle est prisonnière de son esprit, elle est meurtrière de son âme et elle se hait. Et elle veut se tuer, elle ne veut pas vraiment, pas après toutes ces années mais elle ne mérite pas la vie, elle se tuerait si elle n'était pas aussi égoïste. Elle se tuerait pour ne pas devoir confronter le visage de frustration, de colère, de perte, d'amour inexistant de son frère. Égoïsme ou lâcheté, elle n'en sait foutrement rien. Elle ne sait pas si elle est folle, elle aime le croire, ça la console. La folie est une si bonne excuse, une si bonne raison à son comportement. La folie le bourreau et elle la victime. C'est si simple, trop simple. Elle est répugnante. Elle a fait le mal, elle a détruit et maintenant, elle va sortir. Elle ne sait pas si elle sera encore capable de marcher, de supporter l'absence de gardiens, de barreaux à sa porte, de parler à des êtres de normalité, si elle pourra vivre dans un monde qu'elle a quitté, depuis longtemps pour des rêveries de stupides gamines, pour des crimes dont elle ne considérait pas le mal. Elle n'était pas tant une gamine quand ils l'ont arrêtée, une arme à la main, le crime de trop sur sa liste. Melrose, Melrose, elle doit rejoindre son frère, c'est le mieux à faire, elle le croit, pour lui, pour elle, pour son légendaire égoïsme et son incroyable lâcheté, parce qu'elle croit qu'il a besoin d'elle, qu'il doit en avoir besoin, quelque part, maintenant qu'il est seul, maintenant qu'ils sont tous les deux seuls. Elle vivait, elle rêvait d'être libre, elle s'est emprisonnée et maintenant, la liberté est la notion qui lui parait la plus effrayante de toutes. Elle ferme les yeux. Elle a mal à la tête.


Dernière édition par Cassiopée Goldstein le Lun 18 Jan - 16:39, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: where is my mind?   Dim 17 Jan - 15:44

LAURA + MON PRE-LIEN + KEIRA, do you wanna kill me? dead dead dead dead dead Je suis super contente que tu aies choisi de tenter mon pré-lien, c'est un personnage super intéressant à mes yeux et important pour Eli, donc mercccccci cute cute keur
Bienvenue sur le fo et bonne chance pour ta fiche, si tu as des questions n'hésite surtout pas I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: where is my mind?   Dim 17 Jan - 16:02

stop it, i don't want to kill you, i guess, i don't know siffle en même temps, ton pré-lien était trop beau, je ne pouvais que craquer hehe
nan, mais en plus, je voulais faire un personnage avec oscar issac, au début siffle quand j'ai vu ta tête, j'étais en mode; NON. NON. IL EST A MOI. ELLE ME L'A VOLE. LA MECHANTE. JE LA DETESTE. BRÛLONS-LA DANS LES FLAMMES DE L'ENFER fire fire fire (je te pardonne uniquement parce que ton pré-lien casse la baraque) niark j'ai vraiment trop hâte de développer ce personnage yaa
merci, belle chose I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: where is my mind?   Dim 17 Jan - 16:06

MOUAHAH COÏNCIDENCE ? I DON'T THINK SO Cool Et puis comment résister à Oscar Isaac faut se l'avuer dead ET C'EST MOI QUI VAIS TE BRÛLER DANS LES FLAMMES DE L'ENFER OUI VILAINE fire fire fire fire fire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: where is my mind?   Dim 17 Jan - 16:13

keira, la belle keira dead
en plus avec laura, moi je dis oui hein :oups:
et puis le prénom respect
J'AIME TOUT CES CHOIX hehe
et puis ce pré-lien respect
bref, bienvenue par ici, bonne chance pour ta fiche cara
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: where is my mind?   Dim 17 Jan - 16:41

la chose; je finirais par le jouer quelque part fire fire jsuis pas vilaine, d'abord boude jsuis plein de gentillesse mais tu ne le vois pas, cey tout cute
le truc; mon dieu que t'es bonne avec gomez hehe smile merci beaucoup beaucoup yaa
coeur sur vous les filles, le forum est super beau keur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: where is my mind?   Dim 17 Jan - 20:53

une klepto :oups: puis keira bril
bienvenue et bonne chance pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: where is my mind?   Dim 17 Jan - 22:26

merci angel ouh
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: where is my mind?   Lun 18 Jan - 15:20

SALUT, J'BAISE TON REUF
afro
(j't'aime, j'te dis bienvenue)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: where is my mind?   Lun 18 Jan - 15:35

J'LE BAISSE AUSSI Arrow What a Face
MOI, J'TE BAISE TOI
(j't'aime pas, j'te dis merci quand même) What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: where is my mind?   Lun 18 Jan - 19:20

Mon chat ta fiche est fnjkenrfzeffef cute cute Tu t'es trop bien approprié le personnage et je suis super contente que ce soit toi qui joue ma très chèèèère soeurrrrr fire témor sadique En tout cas, je te valide avec joie et rdv in rp hehe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: where is my mind?   

Revenir en haut Aller en bas
 

where is my mind?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» 1.04 Where is my mind ?
» Well it´s been days now And you change your mind again ... feat Amber Helheim
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAUNTED SOULS ::  :: Registre des habitants :: Bienvenue à Melrose !-